Accueil

Nice, Niça, Nizza : autant de noms français, occitan ou italien pour intituler cette cinquième commune de France en terme de population. Ville d’histoire et de villégiature, métropole économique et universitaire, capitale culturelle et scientifique, c’est assurément un bon choix pour cette nouvelle édition du congrès annuel de la Société Francophone de Greffe de Moelle et de Thérapie Cellulaire (SFGM-TC).

Si Nice possède autant d’attraits, il nous a paru indispensable d’établir un programme scientifique à la hauteur de notre ville hôte. Cette année, nous aurons l’immense plaisir d’accueillir nos cousins d’Amérique. Ils viendront compléter la famille des « greffeurs francophones ». Au préalable, nous tenterons un résumé des actualités 2016-2017 dans nos thématiques d’intérêt. Le congrès se déroulera ensuite selon un schéma habituel avec cependant quelques nouveautés. Ainsi, le conseil scientifique de la SFGM-TC a souhaité établir un programme suivant un fil conducteur qui s’échelonnera tant au cours des sessions qu’au niveau des symposiums. Par ailleurs, nous avons souhaité favoriser les échanges avec trois sessions de présentations orales. Enfin, rappelons que l’assemblée générale sera l’occasion de discuter des nouveaux statuts de la société qui seront proposés.

Jacques-Olivier Bay, président du conseil d’administration de la SFGM-TC
Marie-Thérèse Rubio, présidente du conseil scientifique de la SFGM-TC
Pierre-Simon Rohrlich, président du comité d’organisation local.